Affaire M23 : Muzito appelle Tshisekedi à préparer la guerre contre le Rwanda

Le discours du président Tshisekedi à la 77ème Assemblée Générale de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) ne cesse de susciter des réactions dans l’opinion congolaise.

La dernière réaction en date est celle de l’ancien premier ministre Adolphe Muzito qui fustige les plaintes et les dénonciations sans solution face à l’agression rwandaise à l’Est de la RDC.

«En ce qui concerne le Rwanda, nous nous plaignons trop. Nous devons apprendre à exiger que les choses se passent comme nous le souhaitons sans attendre la volonté des autres. Notre sort ne dépend pas de la Communauté internationale. D’ailleurs elle n’existe pas. C’est une organisation des gens qui sont là pour leurs propres intérêts. Alors nous aussi nous devons défendre nos intérêts. Même quand Tshisekedi a parlé là, ne voyez-vous pas que ça nous a donné un peu de force ? Il a dit à haute voix ce qu’il faut apprécier…mais ça ne suffit pas. Il faut qu’il prépare la guerre », a dit ce jeudi Adolphe Muzito à la presse de Kinshasa.

Par la même occasion, l’ancien premier-ministre a qualifié de « fétichistes » les rumeurs l’annonçant à l’Union sacrée.

Pour Adolphe Muzito, s’il était question de rejoindre le camp du pouvoir, ce n’est pas à quelques mois des échéances électorales.

« Parfois quand j’entends des choses, je me dis que parfois ça relève de notre culture fétichiste. Nous préférons croire à des choses plutôt qu’analyser des faits ou ce qu’on voit physiquement… Pourquoi rejoindrai-je un camp politique au pouvoir pour partager son bilan à quelques mois des élections ? Même vous, ne pouvez-vous pas réfléchir un peu ? », a t-il martelé.

La rédaction