Après la présidence de l’Union Africaine, Tshisekedi envisage gérer la CEEAC en 2022

Ce lundi 02 août 2021 à la cité de l’Union Africaine située dans la commune de Ngaliema (Kinshasa) , le président Félix Tshisekedi s’est entretenu avec le président de la commission de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC),Gilberto Da Piedade Verrissimo.

Selon la presse de la présidence, les discussions entre les deux personnalités ont gravité notamment sur la question de l’éligibilité de la RDC à la tête de cette institution sous-régionale.

 » Le président Félix Antoine Tshisekedi a donné son accord de principe pour succéder à son homologue Dénis Sassou-N’guesso. Cette question de la présidence tournante était au cœur des échanges avec le président de la république » a déclaré l’hôte de marque du chef de l’État congolais cité par la presse présidentielle.

Le numéro 1 de l’exécutif de la CEEAC a fait part au Chef de l’Etat congolais des préoccupations liées au fonctionnement de cette institution en pleine mutation après la réforme institutionnelle intervenue en décembre 2019.

Au total ,17 décisions avaient été prises par les Chefs d’Etat et de gouvernement en vue de faire avancer le processus d’intégration régionale.

Celles-ci concernent la sécurité maritime en Afrique centrale, l’organisation de santé, la zone de libre-échange en Afrique centrale , laquelle doit être soutenue par la Zone de libre échange continentale , la vaccination en région d’Afrique centrale, les agences spécialisées et leur mécanisme d’exécution .

Abed Masiri