Beni : La MONUSCO construit un pont pour faciliter les patrouilles de sécurité à Boikene et Kasabinyole

Un pont reliant les quartiers Boikene et Kasabinyole de la commune Ruwenzori, dans la ville de Beni (Nord-Kivu) a été inauguré mardi 16 novembre. Cet ouvrage réalisé par la MONUSCO vient apporter un appui logistique à la sécurisation de ces quartiers, selon le maire de la ville de Beni, le commissaire principal supérieur Narcisse Muteba Kashale.

Il explique que ce pont va faciliter les patrouilles des forces de l’ordre dans cette partie de la ville :

« Ce pont a été inauguré aujourd’hui et cela nous donne la force d’intervenir à temps. Quand il y avait des problèmes dans l’autre quartier il fallait contourner. Il pouvait prendre trois ou quatre kilomètres pour arriver. Et aujourd’hui quitter le centre-ville passer par ce pont pour intervenir, pour nous sur le plan sécuritaire, donc c’est bénéfique. Et nous disons merci à la MONUSCO ».

Pour le chef intérimaire du bureau de la MONUSCO/Beni-Lubero, Abdourahamane Ganda, la construction de ce pont rentre dans le cadre de la mission de stabilisation et de protection des civils, au cœur du mandat de cette agence onusienne :

« Cet ouvrage-là, il a pour objectif la stabilisation de façon générale et la protection des civils, en particulier parce qu’il nous permet nous permet de patrouiller facilement et emmener la protection aux côtés de la population. La stabilisation aussi surtout en terme facilitation des activité économiques et de mouvement de la population ».

Les habitants de ces deux contrées, présents lors de cette cérémonie ont indiqué que le nouveau pont facilitera l’échange entr’eux.

Les travaux de construction de cet ouvrage qui ont débuté en octobre 2020, ont couté un peu moins de 50 000 dollars américains.

Avec ONU Info