Félix Tshisekedi voyage au mois de Mai prochain pour inaugurer un pont entre le Botswana et la Zambie

Category: Afrique 1 387

Arrivé ce samedi 24 avril 2021 à Kinshasa par l’aéroport international de Ndjili pour une visite d’Etat en République démocratique du Congo, le Président Edgar Lungu de la Zambie a été l’hôte, en début d’après-midi à la Cité de l’Union africaine, du Président de la République et Président en exercice de l’Union Africaine, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Les deux Chefs d’Etat ont eu un tête-à-tête, élargi par la suite à leurs délégations respectives, dont ils se sont faits le devoir d’en dévoiler le contenu à la presse après plus d’une heure d’entretien. Prenant la parole en premier, le Président Edgar Lungu s’est, tout en se félicitant de l’excellence des relations qui unissent son pays à la République démocratique du Congo, indiqué que l’entretien avec son homologue congolais avait porté sur un certain nombre de problèmes. « Nous ne sommes pas obligés d’aller en Chine ou encore en Europe pour apprendre comment prendre soin de nos populations », a-t-il déclaré tout en mettant une emphase particulière sur les enseignements que, lui et son homologue congolais, tirent généralement de leurs échanges réguliers à travers leurs visites réciproques.

A la suite de son hôte, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, a indiqué que la coopération bilatérale était au centre de leurs échanges et qu’au-delà des aspects purement liés à la coopération entre les deux pays, les questions d’intérêt régional spécifiques relatives à la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) étaient également au menu des discussions. Dans la foulée, il a fait part de l’invitation lui lancée par ses homologues, Edgar Lungu et Mokgweetsi Masisi du Botswana, le priant de se rendre, le 10 mai prochain, à l’inauguration du pont jeté entre le Botswana et la Zambie, initiative qu’il considère par ailleurs, comme « une preuve de cette Afrique que nous voulons intégrée ».

Et d’ajouter que cette action fait suite à l’entretien qu’il avait eu auparavant avec son « frère » Edgar Lungu au sujet d’un autre projet de pont devant être jeté incessamment sur la Luapula, la rivière qui passe par la Zambie et la République Démocratique du Congo dans sa partie katangaise. Le début d’exécution dudit projet dont les études de faisabilité sont très avancées, a-t-il précisé, pourrait intervenir au courant de l’année 2021.

De la nécessité pour la République démocratique du Congo et la Zambie de veiller à leurs intérêts respectifs notamment dans le secteur minier eu égard aux minerais stratégiques dont regorgent le sol et le sous-sol des deux pays, a également été évoquée par les deux Chefs d’Etats. Félix Tshisekedi s’est, enfin, félicité de la bonne et fraternelle entente qui unit la RDC et la Zambien et a rassuré de veiller à sa continuité.

Il est à noter que cette visite d’Etat du Président zambien est la toute première qu’il effectue en République démocratique du Congo depuis l’investiture de Félix-Antoine Tshisekedi en qualité de Président en exercice de l’Union africaine.

Dépêche Cellule de Communication du Chef de l’État

 

Related Articles