Goma: les jeunes de Lamuka dans la rue contre les arrêts de la cour constitutionnelle

Quelques militants se réclamant de la coalition Lamuka en ville de Goma ont manifesté samedi 15 juin dans la rue pour exprimer leur indignation par rapport aux arrêts de la cour constitutionnelle qui ont visé nombreux députés issus de cette plateforme dirigée par Moise Katumbi.

Vers le quartier Katoyi par exemple, certains ont même brûlé des pneus le long de la route, avant que la police n’intervienne pour les disperser à coup de gaz lacrymogène.

D’autres par contre, ont pacifiquement manifesté jusqu’à la cour d’appel de Goma où ils ont déposé un mémorandum reprenant leurs revendications.

Dans ce document, les manifestants déplorent que la décision des juges ait été rendue en violation de la constitution congolaise.

«Les arrêts de la cour constitutionnelle violent l’article 74 de la constitution, car ils dépassent une période de 60 jours prévue par la loi », estiment-ils.

A l’occasion, les militants Lamuka à Goma ont plaidé pour que Moise Katumbi atterrisse librement sur n’importe quel espace du territoire national.

« Nous voulons également que Moise Katumbi, en tant que Congolais, puisse se déplacer librement dans son pays », a-t-on lu dans ce mémorandum.

Les manifestants qui pensent que le pays continue à être dirigé par des méthodes empruntées par l’ancien régime de Joseph Kabila promettent d’aller dans la rue jusqu’à ce que la cour revienne a sa décision qui a vu une vingtaine de députés du camp Lamuka invalidés sans ménagement.

Pour rappel, la plupart des élus invalidés par la justice l’ont été en faveur de ceux de la coalition FCC de Joseph Kabila. Ce qui a suscité un véritable tollé au sein de l’opinion congolaise et internationale.

Yvonne Kapinga

2 thoughts on “Goma: les jeunes de Lamuka dans la rue contre les arrêts de la cour constitutionnelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.