Guerre dans l’Est de la RDC : Jaynet Kabila dénonce le soutien du Rwanda au M23 et s’oppose à tout dialogue avec ces rebelles

La députée nationale et sœur jumelle de l’ancien Président Kabila, Jaynet Kabila, accuse la République du Rwanda de soutenir les groupes armés qui secouent la République Démocratique du Congo et la sous-région.

Analysant la situation sécuritaire en Afrique du Sud où elle participe aux travaux interparlementaires, cette élue nationale se dit étonnée que le même M23 qui était défait en 2013 soit aujourd’hui réorganisé militairement.

« En 2013, les M23 dont nous parlons aujourd’hui a été défait par l’armée congolaise, les forces armées de la République démocratique du Congo. Et toutes ces années, ils ont même écrit. Ils ont signé un communiqué pour dire qu’il n’y aura plus de guerre et vont participer dans les efforts de paix et politiques dans leur pays. Mais chose étonnante, aujourd’hui nous parlons du M23 qui n’existait plus il y a 8 ans. Et nous avons des rapports des Nations-Unies, il y a des preuves que c’est notre voisin le Rwanda qui soutient les rebellions, cette rébellion du M23 », a-t-elle déclaré.

Jaynet Kabila pense que le problème congolais, au-delà de la présence des autres groupes armés actifs sur son territoire, reste le soutien rwandais au M23.

«Oui nous avons 120 groupes armés mais ce n’est pas ça le problème. Le plus grand problème c’est le M23 qui est soutenu par le Rwanda. Nous sommes condamnés à vivre ensemble mais nous soutenons les efforts de la paix. J’ai une proposition : vu que les FDLR sont des rwandais, le Rwanda devrait faire un effort pour dialoguer avec eux parce que ce sont des rwandais même s’ils sont sur notre territoire », préconise la députée sœur de Kabila.