Guerre dans l’Est de la RDC : Le pasteur Azarias Ruberwa appelle la population à prier pour la Nation

La 16ème édition du petit déjeuner national de prière, plateforme chapeautée par le pasteur Azarias Ruberwa, vice-président honoraire de la République, a vécu le weekend à Kinshasa, capitale de la RDC.

Placée sous le thème : « Le leadership selon le modèle de Jésus-Christ : « Sagesse et guérison de la Nation », cette rencontre est conçue pour être un forum réunissant des dirigeants politiques, leaders sociaux et hommes d’affaires de toutes les obédiences en vue de forger des liens qui font prévaloir le modèle du Leadership du Christ dans les milieux officiels.

Abordant la guerre dans l’est du pays, le pasteur Azarias Ruberwa a imploré la sagesse divine en faveur des autorités du pays pour sauver la Nation qui fait face à l’agression rwandaise.

« Nous prions pour te demander la paix et la sécurité. Nous avons besoin de la paix dans nos cœurs, nos esprits et nos corps. Nous avons également besoin de la paix pour notre pays. Nous vivons depuis des années une situation d’insécurité et de guerre dans l’Est du pays. Aujourd’hui, c’est un moment de communion pour demander la sagesse divine accordée à Salomon en faveur des autorités. Que Dieu auprès de qui le chef de l’État avait confié la Nation puisse l’aider ainsi que le Premier ministre et les ministres à prendre des décisions justes. Que Dieu inspire sa sagesse aux deux chambres du parlement, aux gouvernements provinciaux, à l’armée et à la police qui garantissent le leadership étatique de notre pays. En ce moment difficile où notre pays traverse une situation de guerre, nous avons besoin que Dieu inspire de la sagesse aux autorités », a déclaré l’ancien ministre de la Décentralisation.

Il a prêché l’unité et l’entente pour vaincre l’ennemi.

«Que Dieu nous aide à avoir la sagesse qui va nous permettre de savoir quoi dire et quand le dire. Cette sagesse qui nous permet de conseiller, mais aussi et surtout d’avoir de la grandeur pour transcender nos émotions et sentiments afin de nous limiter qu’à l’essentiel autour des intérêts de la République », a-t-il martelé.

Des ministres en fonction, députés, sénateurs, mandataires publics ainsi que l’ancienne première dame de la République, Olive Lembe Kabila, ont participé à ce 16ème petit déjeuner national de prière.