Guerre dans l’est de la RDC : L’opposant Fayulu appelle la population à se mobiliser contre le déploiement des militaires kényans, burundais et ougandais 

L’opposant congolais et président du parti politique Engagement pour la citoyenneté et développement (ECiDé), Martin Fayulu, lance un appel à l’ensemble de la population congolaise à travers le monde, à défendre l’intégrité territoriale de la République Démocratique du Congo.

A l’en croire, conformément à l’article 63 de la Constitution du pays, le peuple congolais devra défendre son intégrité territoriale qui est « menacée suite au déploiement, il y a quelques semaines des troupes issues de la force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) ».

« Nous devons […] refuser qu’une portion de notre territoire national soit sous contrôle des forces étrangères de la Communauté d’Afrique de l’Est. Car, aucun centimètre carré de notre territoire ne peut échapper à notre contrôle et notre sécurité ne peut être sous-traitée à quelques milliers des militaires Kenyans, burundais et ougandais en coopération avec les renseignements militaires rwandais. Nous devons refuser cette énième humiliation. Le temps de l’auto-prise en charge patriotique est donc arrivé », déclare Martin Fayulu.

Dans la foulée, Martin Fayulu a également appelé les congolais des pays membres de l’Union européenne, la Grande-Bretagne, l’Australie, le Canada, ainsi les États-Unis, à tenir des manifestations publiques mais également à saisie les institutions de leurs différents pays de résidence afin de « protester vigoureusement contre l’agression de la République démocratique du Congo par le Rwanda », mais aussi le projet de balkanisation du pays.

L’opposant de Tshisekedi a invité les artistes et musiciens congolais évoluant à l’étranger et des jeunes congolais vivant au pays, à dénoncer à travers des manifestations de grande envergure, l’agression perpétrée par le Rwanda dans l’Est de la République démocratique du Congo, et à « exiger le départ du M23 et des troupes de la Communauté d’Afrique de l’Est, de l’ensemble du territoire national ».

«Artistes et musiciens de la diaspora, faites connaître au monde entier la souffrance que vos frères, sœurs et parents vivant au pays endurent. Jeunes Congolais, disséminés dans les 26 provinces du pays dénoncez l’agression de notre pays par le Rwanda au travers des manifestations grandioses sur l’ensemble du territoire national et exigez le départ des éléments du M23 et des troupes de la Communauté d’Afrique de l’Est de notre pays », a-t-il martelé

 La rédaction