Incursion des miliciens à Lubumbashi : onze morts dont trois militaires

Category: Société 92

Selon un bilan officiel rendu public par le gouvernement provincial du Haut-Katanga dimanche, onze personnes ont été tuées dimanche lors de l’attaque de deux sites militaires par des miliciens armés à Lubumbashi.

« Le bilan fait état de onze morts, (dont) 7 morts du côté des insurgés, trois éléments des forces de l’ordre et un civil », a déclaré le ministre provincial de l’intérieur

Dimanche matin, des bruits de balles ont été entendus dans plusieurs quartiers de Lubumbashi, selon plusieurs témoignages .

« Deux sites militaires ont été la cible des attaques des (miliciens indépendantistes) Bakata-Katanga. Il s’agit du camp militaire de Kimbembe et celui de Kibati », a déclaré Jeff Mbiya Kadima, un responsable de la société civile.

L’incursion a eu lieu « ce matin (dimanche) à Lubumbashi, et la ville n’est pas encore calme », avait dit de son côté l’abbé Fortuné Mbayo, un autre responsable de structures de la société civile. Les assaillants ont été identifiés comme « des éléments Bakata-Katanga », une milice indépendantiste.

Lubumbashi est la capitale de la riche région minière du Katanga. Des incursions d’hommes armés conduites par des milices indépendantistes y surviennent régulièrement. Lors de la précédente attaque le 26 septembre 2020, deux policiers et un soldat avaient été tués.

Related Articles