Ituri : 14 écoles ferment les portes à Djugu suite à l’insécurité grandissante

La société civile de Lopa alerte sur les conséquences qui découlent à la suspension des activités scolaires dans les groupements de Lopa et de Malabo, en territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri.

A en croire son président , l’activisme des groupes armés a contraint quatorze établissements scolaires du primaire et du secondaire à fermer leurs portes depuis le 22 octobre dernier.

« Des nombreux enfants dans notre contrée sont devenus des délinquants parce qu’ils sont déplacés et n’étudient plus », a déclaré ce dimanche 14 novembre à la presse Dino Gédéon.

La même source craint que ces enfants ne soient utilisés par les groupes armés, actifs dans cette région.

Il appelle donc le gouvernement à veiller à cette situation.