Ituri : Les jeunes munis d’armes blanches ont grièvement blessé quatre agents de riposte contre Ebola

Category: Société 37 0

Des manifestants en colère, munis d’armes blanches, ont agressé lundi 13 janvier une équipe de riposte contre Ebola à Bandimwame, localité située à 32 Kilomètres de Mambasa-centre (Ituri).

Sept agents étaient à bord d’un véhicule lorsqu’ils ont été attaqués. Quatre parmi eux ont été grièvement blessés et ont été acheminé à l’hôpital de Nyakunde à 45 kilomètres de Bunia.

Les trois autres agents de riposte qui étaient à bord du véhicule ont fui dans la forêt. Deux parmi eux y sont sortis quelques heures après l’incident. L’un est toujours porté disparu.

Des jeunes en colère soupçonnaient l’équipe de riposte d’avoir mutilé le corps d’un enfant mort au centre de traitement d’Ebola à Mambasa.

Le coordonnateur de la riposte en Ituri, Christoph Shako, indique plutôt que ces agents se rendaient à Bandimwame pour procéder à l’enterrement sécurisé d’un enfant mort au Centre de traitement d’Ebola de Mambasa.

Il recommande à la communauté locale de continuer à observer les mesures d’hygiènes, car cette épidémie n’est pas encore maitrisée.

De son côté, l’administrateur du territoire de Mambasa demande à la population de ne pas céder aux rumeurs pour commettre des violences contre l’équipe de riposte.

Il ajoute que treize personnes ont été interpellées par la police, dont le chef de la localité de Bandimwame pour des enquêtes.

Related Articles

Commentez

Résoudre : *
12 × 29 =