Kasaï Central : les cadres et députés de l’UDPS insistent sur « la prise en compte » de la ville de Kananga dans le gouvernement Lukonde

Category: Politique 95

Le cadres et élus provinciaux de la circonscription électorale de Kananga plaident pour la représentativité de leur ville dans la formation du futur gouvernement Sama Lukonde.

Devant la presse ce samedi 20 février 2021, les cadres et élus du peuple rappellent les prescrits de la constitution qui, en son article 90, souligne que «la composition du gouvernement tient compte de la représentativité nationale ».

De ce fait, « la ville de Kananga demeure la seule qui n’a pas été servie au dernier gouvernement de Sylvestre Ilunga qui, malgré, son poids politique supérieur à toutes les villes de l’espace Kasaï » lors des dernières élections qui ont sorti Félix Tshisekedi vainqueur.

« Les cadres et honorables députés recommandent, par conséquent, aux décideurs du parti mais également au groupe parlementaire de l’UDPS et au premier ministre de tenir compte de la représentativité de leur ville », ont plaidé les Cadres et députés dans une déclaration lue par Jean-Jacques Tshibola.

Pour le cas échéant, les cadres et députés de Kananga plaident pour la « non marginalisation » d’autres villes, à l’instar de leur, comme il en a, d’après eux, été le cas dans le passé lors de la désignation des animateurs d’autres institutions du pays.

« Les cadres et honorables députés provinciaux de Kananga constatent avec regret que (leur) ville a été victime d’une marginalisation injustifiée au sein des institutions de notre pays jusqu’à ce jour. Aucune fille ou aucun fils de la ville de Kananga n’a occupé un poste au bureau de l’Assemblée nationale, du Sénat, du Conseil national des droits de l’homme», dénoncent-ils, appelant l’implication personnelle du président de la République.

Après sa nomination, le premier ministre n’a pas donné la date de la publication du gouvernement. A la dernière nouvelle, les consultations pour la formation du gouvernement de l’Union sacrée débutent ce lundi à Kinshasa.

Related Articles