Kasaï Central : L’ONG FMMDK appelle les journalistes à s’approprier la lutte contre les violences sexuelles basées sur le genre

Category: Société 25

Au cours d’un breafing organisé ce mardi 14 septembre 2021 à Kananga, la coordonnatrice de l’ONG Femme Main dans la Main pour le Développement du Kasaï (FMMDK) a sensibilisé les professionnels des médias sur la lutte contre les violences sexuelles basées sur le genre.

Sur place , Nathalie Kambala Luse a donné les explications claires sur plusieurs termes de référence dont le sexe, le genre, violence, violence sexuelle et la violence basée sur le genre dans le but de faire comprendre aux chevaliers de la plume leur définition collée à la signification.

« Le viol peut être commis par une ou plusieurs personnes ou bien forçant une autre personne à le commettre en introduisant ( même superficiellement) son organe sexuel ou tout objet dans les orifices. Pour les agressions sexuelles il s’agit de tout acte sexuel, tentative pour obtenir un acte sexuel en utilisant la coercition » a t-elle éclairé

A titre d’illustration , Nathalie Kambala est revenue sur les 16 formes d’infractions de VBG notamment la mutilation sexuelle, l’excitation des mineurs à la débauche, stérilisation forcée, le mariage précoce, harcèlement sexuel pour ne citer que cela .

« Aucun être humain n’a le droit de porter la main sur autrui donc violer ou forcer la personne à faire quelque chose qu’il ne veut pas car c’est une forme de violence qui est sanctionnée par la loi » a martelé la coordonnatrice de l’ONG FMMDK .

Pour sa part, le président sectionnaire de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) a remercié et félicité « l’organisatrice de cette manifestation » pour son amour envers sa corporation du Kasaï Central , avant d’inviter les journalistes à leur responsabilité professionnelle .

« La presse Kanangaise doit changer et doit faire son travail d’accompagnement des structures féminines correctement en faisant un front commun pour combattre les antivaleurs, surtout faire preuve de professionnalisme » a déclaré Adely Kabasubabo.

Signalons que c’est la salle de réunion de l’ONG FMMDK qui avait servi de cadre à cette activité .

Alain Nkongolo

Related Articles