Kasaï : Ferdinand Poshampa lance la campagne de distribution des manuels scolaires en langues nationales

Category: Education 56

Le ministre provincial de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Ferdinand Poshampa a lancé officiellement ce jeudi 11 février 2021, la campagne nationale de distribution des manuels scolaires en langues nationales à Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï.

C’est à travers le Projet d’Amélioration de la qualité de l’Education (PAQUE), que le Partenariat Mondial pour l’Education (PME), a facilité l’acquisition et distribution de 219600 manuels didactique et 5780 milles guides de lecture et écriture en langues nationales pour les classes de première, deuxième et troisième année primaire. Ces manuels sont destinés aux écoles publiques et privées agréés, en vue de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’apprentissage des élèves.

« Pour notre province ce lot des supports pédagogiques est composé de 219.600 manuels pour 276.103 élèves bénéficiaires, 5,780 guides pour 5,780 enseignants et 3,103 dictionnaires en raison de 2 par école; cette distribution sera faite dans 1.573 écoles de 11 sous divisions provinciales de l’EPST kasai 1 » a t-il fait savoir

Dans son discours, le représentant du gouverneur Pieme a démontré l’importance de l’enseignement en langues nationales, un intérêt déjà exprimé dans la constitution de la République et réaffirmé dans la loi cadre n° 14/ 004 du 11 février 2014 de l’enseignement national, qui dans son article 38 prône l’utilisation des langues nationales et du milieu comme outil dans l’enseignement primaire notamment.

« L’enseignement en langues nationales est donc une obligation légale pour le ministère de l’EPST. Cela est d’autant plus justifié que plusieurs études ont démontré que l’enfant qui débute sa scolarité dans sa langue, est plus performant dans la suite de ces études, que celui qui l’a commencé dans une langue étrangère. Et dans cette perspective, il importe de souligner le rôle prépondérant des manuels scolaires de lecture et écriture de bonne qualité, qu’il convient de fournir aux écoles en quantité suffisante », a-t-il déclaré.

A en croire le ministre provincial de l’EPST, le gouvernement de la République est déterminé à assurer à chaque enfant congolais, l’accès à l’enseignement de qualité, en s’appuyant sur les manuels scolaires conforme au programme en vigueur, et ce, sans discrimination.

Cette cérémonie a été également marquée par la présence du directeur provincial de l’EPST , de l’Inspecteur principal provincial, des différents partenaires techniques et financiers et d’autres acteurs du sous-secteur de l’EPST.

Jean-Luc Bakampenda depuis Tshikapa.

Related Articles