Kasaï oriental/Exétat 2019: 16 546 candidats finalistes du secondaire appelés à braver la peur et à éviter les antivaleurs

16 546 candidats finalistes du secondaire de la province éducationnelle du Kasaï oriental ont présenté l’épreuve d’option, mardi 25 juin, à travers les 63 centres retenus pour la 52ème session ordinaire de l’Examen d’État.

Ilss se disent tous satisfaits du déroulement de ces épreuves d’État, même s’il reste encore deux jours pour terminer cette session ordinaire.

Au Kasaï oriental, la 52ème session ordinaire de l’Exétat a été lancée lundi 24 juin 2019 par le gouverneur de la province, Jean Maweja Muteba, à l’école primaire Kabikonyi, située au quartier central de la cité de Tshilenge.

C’était en présence de plusieurs personnalités politico-administratives et celles de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel du Kasaï Oriental.

Dans son mot de bienvenue, l’Administrateur du territoire de Tshilenge, Vital Olamba, qui s’est dit satisfait de la visite de l’autorité provinciale dans son entité, a retracé la cartographie de sa juridiction tout en saluant la détermination du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, dans la promotion de la jeunesse.

De son côté, l’Inspecteur principal provincial de l’EPSP/Kasaï oriental, Paul Paku Ditu Banza, a présenté les statistiques des candidats finalistes engagés dans cette session ordinaire de l’Exétat et du jury national du cycle court 2019.

Ils sont 16 546 finalistes, en raison de 16 413 pour le cycle long, soit 5 207 filles représentant 19 options, et 133 dont 76 filles pour le jury national du cycle court.

Paul Paku Ditu Banza a éclairci que ces épreuves vont être présentées pendant 4 jours dans les 63 centres retenus dans la province.

Il a, en outre, invité les candidats à éviter la tricherie.

« Pendant quatre jours, soit du 24 au 27 juin 2019, les finalistes vont être soumis aux épreuves dont les questions sont du type choix multiple. Nous leur demandons d’avoir un moral haut, en se débarrassant de toutes les antivaleurs pouvant les désorienter », les a-t-il exhortés.

Prenant la parole, le directeur de la province éducationnelle du Kasaï oriental a remercié le gouverneur de province pour sa disponibilité au lancement officiel de cette session ordinaire.

Denis Shanga Kapinga Oshango a indiqué qu’une baisse de 13,34% de participants est enregistrée suite au manque d’emplois des parents d’élèves mais a souhaité que la province obtienne plusieurs lauréats au terme de ces épreuves.

Par ailleurs, dans son allocution, l’autorité provinciale a loué le travail de l’enseignant.

Jean Maweja Muteba a appelé les finalistes concernés par cette session ordinaire de l’Exétat au travail, car la province ne peut se développer qu’avec les hommes instruits.

Il leur a recommandé d’avoir la confiance en soi afin d’éviter les antivaleurs, puisque la province attend d’eux de bons résultats.

Il a également promis de prendre en compte les désidératas qui lui ont été soumis en matière éducative.

Ensuite, s’est ensuivie l’ouverture des malles d’ items en présence des représentants des finalistes du secondaire.

Après cette étape, l’autorité provinciale a visité les centres d’Exétat basés au Lycée Tujukayi de Tshitenge et à l’école Polytechnique Lumanu à Mbuji-Mayi où il a encouragé les finalistes à braver la peur.

Roger S. Ilunga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.