Kinshasa : L’ONG FMMDI s’engage au côté de « HCR » pour la prévention des abus sexuels

Les organisations non gouvernementales qui militent contre les violences sexuelles sont à l’école du savoir depuis lundi à Kinshasa, capitale de la RDC.

Axé sur la gestion des plaintes d’une enquête sur l’exploitation et abus sexuels, cet atelier de formation bénéficie le soutien financier de Haut Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés (HCR).

A en croire Nathalie Kambala Luse, directrice Pays de l’ONG Femme Main dans la main pour le Développement Intégral (FMMDI), « cette formation a pour but de renforcer les capacités des ONGs partenaires du HCR sur la gestion d’une enquête d’EAS en mettant un accent sur les rôles des parties prenantes,en s’assurant que toutes les chaînes sont formées pour le succès de cette initiative dans chaque zone d’intervention des ONGs partenaires »

Et de marteler :

« ll est encore question pour le HCR de former ses partenaires sur la préparation de gamme de référence, l’évaluation des risques dans la gestion des plaintes afin de les prévenir, et aussi la sélection des enquêteurs et leur assistance dans la réalisation de l’enquête ».

Signalons que cette activité est facilitée par des experts venus des différents pays. C’est depuis 2020 que plusieurs cas d’exploitations et abus sexuels ont étés enregistrés selon le rapport des agences des Nations-Unies et des organisations internationales et nationales.

Alain Nkongolo