Kinshasa-Matete : les finalistes terminent leurs épreuves de l’ex-État sans dérapages, ni troubles de l’ordre public (Jean Tshisekedi)

Quelques élèves finalistes, célèbrent la fin de la dernière épreuve de l’examen d’Etat ce 23/06/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bonmpengo

Les finalistes des humanités ont terminé, ce jeudi 27 juin 2019 à travers le pays, les épreuves de l’examen d’État.

En attendant la publication des résultats qui interviendra dans moins d’un mois, foi aux propos du sous Proved adjoint de Matete, Jean Tshisekedi, qui révèle que ces élèves ont observé un comportement responsable et discipliné au sortir des locaux des examens de sa juridiction .

Tout s’est bien passé dans ma juridiction comme cela a été recommandé par les autorités du pays , particulièrement à ma hiérarchie qui mise sur un enseignement de qualité au pays et la lutte contre la corruption. Je suis très satisfait et je tiens à féliciter tous les finalistes. Toutes les instructions de mes autorités ont été respectées y compris les frais à payer, a dit Jean Tshisekedi.

Retour sur les faits

Il était jeudi 10h40 lorsque les élèves ont commencé à sortir des locaux des examens dans la juridiction de Matete. Quelques minutes après, c’est une affluence des finalistes qui a élu domicile devant les enclos des centres Matete 1 et 2.

Peu avant 11h30, les alentours des centres et autres artères de la commune de Matete grouillent des élèves finalistes.

Cris de joie, manifestation d’autosatisfaction, cascade des photos selfie, tout était à l’œuvre pour prouver que l’Examen d’Etat 2019 s’est clôturé avec faste dans cette juridiction.

Les finalistes fêtent à l’avance leur réussite

Je suis très convaincu que je vais réussir et obtenir mon diplôme d’Etat avec plus de 60%. Je tire cette conviction de la manière dont se sont passés mes examens. J’ai bien répondu aux questions des épreuves préliminaires à la session ordinaire, avance Rebbeca, finaliste en scientifique au Collège Bonsomi, à Ndjili.

J’ai mentionné 67% sur mes joues, à titre de prophétie, car la Bible dit que tout est possible à celui qui croit. En bon chrétien, je suis sûre que le Seigneur Jésus-Christ exaucera ma prière et me donnera le diplôme d’Etat avec un pourcentage à la mesure de ma foi, indique Jonathan Ntumba, finaliste en électricité à l’ITI Masina.

Des élèves rencontrés se sont hasardés à mentionner les pourcentages qu’ils souhaitent obtenir sur leurs joues et leurs uniformes.

Autre fait marquant est le fait que la plupart des finalistes trouvés dans les artères de la Tshangu et Matete se sont délectés à s’asperger la poudre à la tête en signe de réussite.

Dorcas, finaliste en littéraire, a indiqué qu’il ne s’agit pas là de fêter la victoire avant la guerre mais juste une manifestation de la foi en Dieu, seul habileté à leur octroyer les titres de diplômés d’Etat.

Les épreuves de l’examen d’Etat édition 2019 se sont clôturées sans aucun incident majeur dans les centres de la province éducationnelle de Kinshasa-Est.

La passation des examens en ce dernier jour de l’EXETAT s’est passée dans un climat plutôt serein et non agité.

Pas d’uniformes déchirés, pas de location des véhicules et taxis motos à des fins de tapages de toute nature.

Contrairement aux années antérieures, les débits de boisson ont été désertés hier par des finalistes en bleu-blanc.

De quoi affirmer que les élèves finalistes des écoles de Masina, Nd’jili, Kimbanseke, Maluku, Nsele, etc.se sont comportés en responsables à l’issue des épreuves consacrant la fin de leurs études secondaires et des humanités,

Les élèves exhortés à se considérer comme l’élite de demain

Nous avons tenu à faire le tour des salles pour rappeler aux finalistes le message leur adressé par nos autorités éducationnelles. Nous les avons exhortés à se montrer responsables et à se considérer comme des élites de demain. Dès qu’ils auront terminé leurs dernières épreuves, ils devront aller prier Dieu pour qu’il les aide à décrocher ce diplôme qui leur ouvrira la porte des études universitaires, a indiqué le sous Proved Jean Tshisekedi.

Au cours de cette même session, la première dame de la République Denise Tshisekedi avait lancé un message d’espoir et de réussite à tous les finalistes au nom du Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Sylvain Mukendi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.