Kinshasa : un journaliste détenu pendant plusieurs heures dans un camp militaire (Communiqué)

Des dossards de presse distribués le 24/11/2011 au commissariat général de la PNC à Kinshasa par Journaliste en danger (JED). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Donat Kuyula, journaliste à The Post, un hebdomadaire paraissant à Kinshasa, a été interpellé mardi 17 mai 2022 par des éléments de la police militaire et conduit dans un camp militaire communément appelé camp Kokolo, où il a été détenu pendant plusieurs heures.

Avant d’être arrêté, Donat Kayula a été pris à partie par un groupe d’adeptes de l’église Amen, située dans la commune de Limete, au moment où il tentait de s’enquérir sur les raisons du passage à tabac d’une fidèle accusée d’avoir volé l’argent des offrandes.

Le journaliste a été violemment agressé et ses habits déchirés.

JED dénonce cette violence gratuite sur le journaliste et demande que les responsables de cette agression soient vite identifiés et sanctionnés.