Kongo Central : Le maire de Matadi lance un appel au calme après l’évasion d’une centaine des prisonniers dont les criminels

Le bilan de l’évasion du samedi 20 novembre dans la prison centrale de Matadi est revu à la hausse. Après un état des lieux ce dimanche 21 novembre, la directrice adjointe de ce centre pénitentiaire annonce qu’il ne s’agit plus de 180 détenus qui se sont évadés, mais plutôt de 204. Elle indique que nombreux sont « des criminels de grand chemin ».

Ces évadés sont majoritairement ceux qui semaient « la terreur et la désolation en milieu de la population de la ville de Matadi », a-t-elle renchéri.

Le maire de la ville de Matadi, Pathy Nzuzi Wa Makengedi, pour sa part, appelle la population à ne pas céder à la peur. Selon lui, l’accalmie qui s’observe depuis l’arrestation de tous ces bandits présumés va demeurer grâce à la patrouille qu’effectue la police militaire depuis près de deux mois.

Le maire de la ville de Matadi assure que « tout est sous contrôle ».

En dehors des 6 évadés qui ont été appréhendés le même samedi dans les encablures de la prison, deux autres viennent d’être arrêtés à Kimpese. Ils sont « en train d’être acheminés vers Matadi ».

Cette évasion est intervenue à la suite de l’intrusion de deux hommes armés en tenue civile dans le parloir de ce centre de rééducation.