Kongo Central : Le Proved Jean Tshisekedi instruits ses services à fermer des écoles privées qui opèrent sans autorisation de fonctionnement à Songololo et Lufu-Frontière

Le directeur provincial de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) au Kongo Central 2, Jean Tshisekedi Kabasele, poursuit sa supervision de la rentrée scolaire dans sa juridiction.

Ce mercredi 7 septembre, il a visité la cité de Songololo et celle de Lufu-Frontière.

Au cours de ses visites d’itinérances , Jean Tshisekedi a invité les chefs d’établissements au respect des instructions officielles entre autres l’interdiction de monnayer les inscriptions et la vente des uniformes sans oublier les fournitures scolaires.

« Des sanctions sévères sont prévues pour les récalcitrants » a prévenu Jean Tshisekedi.

A l’Institut de Songololo par exemple , le chef d’établissement Dieudonné Diasonoka a salué vivement le passage de l’autorité éducationelle dans sa juridiction.

« C’est un sentiment de joie que nous soyons visités par une autorité de marque qui est le Proved. C’est un coup de pouce pour non seulement notre école mais aussi notre sous-division. C’est un honneur, un privilège parce qu’il a commencé par nous et ses instructions sont scrupuleusement respectées », a-t-il expliqué.

La forte délégation s’est rendue à Lufu-Frontière dans le même territoire de Songololo.

Sur place, les élèves ont été appelés à fournir l’effort pour la nouvelle année scolaire.

« Chers élèves, nous sommes au début de l’année et je voudrais saisir l’occasion pour vous dire que vous êtes l’avenir de demain. Prenez vos études au sérieux pour devenir utile dans la société », s’est adressé le numéro 1 du Kongo central 2 dans une salle de classe.

En outre, le Proved Jean Tshisekedi a instruit le sous-proved de Songololo 2 Moustapha Nguende de procéder à la fermeture immédiate de toutes les écoles privées qui fonctionnent sans l’arrêté ministériel et la notification.

Satisfait de la rentrée scolaire effective partout où il est passé, le patron de l’EPST au Kongo central 2 a promis de poursuivre sa supervision le lundi 12 septembre prochain dans le grand territoire de Luozi.

La rédaction