Muhindo Nzangi : « Les diplômés d’Etat feront 15 jours de formation militaire avant d’aborder les études supérieures et universitaires en RDC » 

Avant de commencer les études supérieures et universitaires, les diplômés d’État inscrits dans les instituts supérieurs et universités publics de la RDC feront 15 jours de formation militaire obligatoire au centre de formation de Kibomango.

L’annonce a été faite, mercredi 04 janvier 2023, par le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi, lors de sa tournée à l’INBTP, à l’UPN et à l’UNIKIN où il a inspecté les travaux de construction et réhabilitation de différents ouvrages.

« Pour cette année académique, tous les jeunes de L1 tenant compte du système LMD vont passer par une formation d’un mois qui va commencer par une partie théorique sur les valeurs et symboles de la République pour la connaissance du pays et une deuxième partie qui va concerner des exercices de formation militaire. Les travaux sont presque terminés pour la phase d’études. Nous sommes dans la partie pratique avec le ministère de la Défense. Pour ce qui concerne Kinshasa par exemple, nous avons validé que les jeunes feront 15 jours de formation militaire à Kibomango », a-t-il déclaré.

Soulignons que le service militaire obligatoire aux jeunes avant d’embrasser les études supérieures et universitaires n’est pas une invention de la RDC. Cela existe déjà dans beaucoup de pays à travers le monde.

A en croire le ministre de l’ESU, cette initiative a déjà été validée par le Conseil des ministres. Elle vient répondre au besoin de préparer la jeunesse congolaise à mieux défendre l’intégrité de son pays, surtout dans ce contexte marqué par la menace qui pèse actuellement sur la RDC, en proie aux agressions à répétition de la part de ses voisins dont le Rwanda.