Nord-Kivu : 11 groupes armés de Lubero déposent leurs armes

Category: Société 121 0

 

Le nouveau président congolais a invité les groupes armés à renoncer aux armes et regagner la société. Félix Tshisekedi avait tenu ces propos devant des milliers des personnes venues l’écouter sur l’aire de la mairie de la ville de Beni.

En réponse, onze groupes armés actifs dans le territoire de Lubero viennent de déclarer l’arrêt immédiat des hostilités dans toutes les zones sous leur contrôle. Dans une déclaration publiée lundi 18 mai, ces groupes armés décident du début de mouvement de leurs 2 550 combattants vers les centres de désarmement à partir de la semaine prochaine.

Tous ces combattants devront se rendre dans les centres de désarmement à Kimbulu et Nziapanda dans le Lubero, peut-on lire dans leur déclaration.

Ils réclament aussi la libération de leurs combattants qui se trouvent dans plusieurs prisons de la région et la cessation des poursuites judiciaires contre les signataires de cette déclaration pour encourager la réédition des combattants.

L’administrateur du territoire de Lubero dit, pour sa part avoir reçu cette déclaration, mais n’a pas voulu la commenter pour l’instant.

Les groupes armés signataires de cette déclaration sont :

UPDI
RML,
APRC,
PRM,
PRMC
LEOPARD RC
PRC FPP /AP
CBB
TRIPLE FORCE
CORPS DU CHRIST
FULC

Related Articles

Commentez

Résoudre : *
14 + 3 =