Présumé détournement des fonds du tournoi interscolaire : La cellule de communication du ministère de l’EPST met en garde Jules Alingete pour la manipulation de l’opinion ( Communiqué)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N°001/MINEPST/CELLECOM/2022

 

La Cellule de Communication du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique est préoccupée par l’acharnement dont est victime Son Excellence Monsieur le Ministre, le professeur Tony MWABA KAZADI de la part de Monsieur Jules ALINGETE, Inspecteur Général, Chef de Service de l’Inspection Générale des Finances et ce, depuis qu’il réalise des prouesses dans l’encadrement de la Vision du Chef de l’Etat, Président de la République, Son Excellence Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, en matière de la consolidation et de la pérennisation de la gratuité de l’Enseignement Primaire rendue irréversible et non négociable avec l’avènement du Professeur Tony MWABA à la tête de ce Ministère.

En effet, Monsieur Jules ALINGETE avait jeté un pavé dans la marre lorsqu’il a affirmé pour les fonds non budgétisés, non décaissés que le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, tenterait de détourner $ 16 Millions destinés au paiement des prestataires de TENAFEP. Un acte dont il s’était excusé lors du briefing organisé à la RTNC par le Ministre de la Communication et Médias, Son Excellence Patrick MUYAYA KATEMBWE, en se rebiffant pour dire qu’il s’agissait d’un malentendu lié à l’approche de paiement, le Ministère tenant au paiement manuel compte tenu de manque des agences bancaires dans certains milieux et que tous les prestataires ne disposaient pas des comptes bancaires, au moment où l’IGF préférait le paiement par voie bancaire. Il avait fini par appeler le Ministre de l’EPST, le Professeur Tony MWABA pour lui présenter les excuses, sans le dire à ses mercenaires médiatiques.

A peine le Championnat Interscolaire Panafricain fini le 20 février 2022 à 20h00 pour laisser le Ministre de l’EPST prendre son vol pour Maroc au moment où le dernier agent de l’EPST a quitté le Stade des Martyrs à 3h35’, Monsieur Jules ALINGETE avait déjà quatre jours avant, signé un ordre de mission d’enquête pour envoyer ses sbires à l’EPST à 8h00 précises du 21 février 2022 alors que les membres du Comité d’organisation n’avaient encore rien réuni comme éléments ou procédé à l’évaluation.

Ce mercredi 16 mars 2022, il a convoqué le Directeur de Cabinet, le Conseiller Financier et quelques collaborateurs du Ministre à 8h00 pour être auditionné à partir de 20 heures. Une torture.

Arrivés dans les installations de l’IGF, leurs téléphones et pièces d’identité ont été confisqués. Privés de liberté, ils ont été isolés les uns des autres, avec interdiction de sortir pour être verbalisé.

Si le Comptable public affecté à l’EPST a été verbalisé pendant plus de 5heures, le Directeur de Cabinet a passé plus des deux heures et ce, en présence de Monsieur Jules ALINGETE qui a quitté son bureau pour assister à cette audition, menaçant ce dernier : ‘’Votre Ministre a cru qu’il peut m’intimider. C’est mon tour maintenant de l’intimider et l’humilier. Il a tenté d’appeler le Chef de l’Etat à Bruxelles. Il va voir’’.

Quand il s’est retiré, il va se permettre d’envoyer un Policier pour signifier aux collaborateurs du Ministre qu’ils sont en état d’arrestation.

Dans une vidéo viralement partagée dans les réseaux sociaux, il manifeste son ignorance lorsqu’il argue que certains récidivistes ont détourné $ 400.000 (faisant ainsi allusion à son premier mensonge relatif au détournement des $ 16 Millions qui n’ont jamais été décaissés jusqu’à ce jour, mettant en péril l’organisation des Examens d’Etat cette année et du TENAFEP), comme si le tournoi n’avait pas été organisé.

Pire, dans sa communication, il ment lorsqu’il exagère les montants versés, et pour TRANSCO, et pour la fabrication des T-Shirt. A TRANSCO, le Procès-verbal et l’Inspecteur KWANGO, le Verbalisateur, peuvent témoigner que seuls $ 60.000 ont été versés à raison de $ 30.000 par jour et non $ 120.000 qu’il a inventés dans sa vidéo. C’est faux qu’il y a 82.000$ pour les t-shirt. Le montant est encore une fois de plus exagéré par l’inspecteur Général ALINGETE. Le montant alloué à la fabrication des T-Shirt était de 62.000$. Mais pour des raisons de visibilité, la commission a décidé de fabriquer des t-shirts qui a effectivement coûté 16.000$ ; mais il faut ajouter les affiches, képis, badges, bâches… D’où ce montant de 62.000$ (et non 82.000$). Il ne faut pas oublier que l’on était en mode urgence : tout devrait être organisé dans les 48h pour cette première édition au niveau continental. Et il était prévu que le Chef de l’Etat devrait être là avec ses homologues africains. Encore qu’il faut signaler certains usages en Sport qui peuvent passer sans preuves, le Championnat étant organisé sous l’initiative du Chef de l’Etat par la FIFA et que la RDC a remporté cette Coupe.

Ce comportement frise le banditisme d’une autre époque que l’on ne trouve plus, ni à l’ANR, ni à la DEMIAP, ni à la Police Judiciaire et encore moins au Parquet.

Voilà pourquoi la Cellule de Communication du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique lance un cri d’alarme envers toutes les instances du pays sur ces méthodes qui ne peuvent se justifier en cette période de l’Etat de Droit prôné par le Chef de l’Etat, Président de la République, Félix-Antoine TSHISEKEDI.

Elle prend toutes les dispositions pour dénoncer tout ce que Monsieur Jules ALINGETE va entreprendre pour nuire à la réputation de Son Excellence Tony MWABA KAZADI et se réserve le droit de révéler dans les heures qui suivent les raisons qui poussent celui sur qui tout le monde avait placé sa confiance dans la lutte contre les antivaleurs à se lancer dans la destruction de l’image des travailleurs par le blocage du bon fonctionnement des institutions dont il s’est érigé en Suprastructure au-dessus du Gouvernement.

 

Pour la Cellule de Communi

 

Joël Cadet N. NDANGA

 

Conseiller chargé de Communication