RDC : Après son échec au Sénat, Bahati Lukwebo refuse d’aller à l’opposition , va-t-il rentrer au FCC?

Pour faire l’opposition contre le pouvoir de l’UDPS et arriver à ebranler ou à eclabousser l’actuel systeme politique incarné par le Président de la République, Félix Tshisekedi, il faut vraiment élaborer une feuille de route conséquente concernant des actions politiques à mener contre ce pouvoir. Car, en passant de l’opposition au pouvoir, l’UDPS semble avoir ramené avec elle tous les attributs d’une opposition populaire et radicale.

Realiste qu’il est, Bahati Lukuebo refuse categoriquement de faire l’opposition contre l’actuel regime, même après l’echec qu’il a dû enregistrer face à Thambwe Mwamba du FCC lors de l’élection des membres du bureau définitif. Il aurait même écrit au Premier ministre une correspondance pour reclamer au total 4 stranpotins ministeriels à déduire, selon lui, dans le compte du FCC, l’ancienne plateforme au sein duquel évoluait son AFDC-A.

Pour plus d’un observateurs, l’attitude de Modeste Bahati constitue un acte très étrange et incompréhensible. Car, il est admissible de croire que le Premier ministre Ilunga Sylvestre puisse agir au-delà de deux plateformes politiques FCC-CACH ayant conclu formellement un accord gouvernemental le 29 juillet dernier.

En réclamant des postes dans le quota du FCC, Bahati Lukuebo nourrit-il les ambitions de rentrer au bercail, se demande le commun?
On n’est pas loin de cette réalité, mais il faudra d’abord vraiment attendre la réponse que le premier ministre réservera à la correspondance de Bahati Lukuebo.

Lydia Mavangu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.