RDC-CENI : Le rapport de la commission paritaire déposé à l’Assemblée nationale

La Commission paritaire mise en place à l’Assemblée nationale au sujet du dossier relatif à la Commission électorale Nationale Indépendante (CENI) a déposé le mercredi 13 octobre 2021 son rapport de travail dans les mains du président Christophe Mboso.

Cette commission avait été mise en place, conformément à la nouvelle loi organique portant organisation et fonctionnement de la centrale électorale, pour examiner les dossiers des candidats membres de cette institution d’appui à la démocratie.

« (…) Par la présente, je me fais le devoir de vous transmettre en annexe, le rapport des travaux relatifs à l’examen des dossiers individuels des candidats membres de la Commission électorale nationale indépendante », peut-on lire dans une correspondance signée par André Mbata, président de ladite Commission.

Cependant, le blocage persiste sur le processus électoral en République Démocratique du Congo, à la suite des divergences observées au sein de la plateforme des confessions religieuses chargée de désigner le candidat à la présidence et un autre candidat membre de la plénière de la CENI.

Depuis plusieurs jours, ces confessions religieuses ne sont pas parvenues à un accord sur les personnes à proposer à ces postes. Au termes des divers échanges, 6 d’entre elles avaient proposé le nom de leur candidat à l’Assemblée nationale. Cependant, les deux autres, à savoir : les églises catholique et protestante, ont rejeté ce choix.

Elles insistent, en revanche, sur le consensus en vue de la désignation d’un candidat commun. Elles ont d’ailleurs appelé à l’implication du chef de l’État.

Abed Masiri