RDC : Clément Kanku se dit déçu du vol de l’argent de la population par le RAM sous Tshisekedi et s’interroge si « l’union sacrée défend d’abord le peuple ou ventre ? « 

Sous la modération du président national, Clément Kanku Bukasa, le Mouvement pour le Renouveau ( MR) a organisé ce vendredi 5 novembre 2021 une manifestation publique à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

Dans son intervention axée sur la situation politique de l’heure au pays, cet ancien ministre de la coopération au développement dit rester préoccupé par la situation socio-économique et sécuritaire du pays et encourage le gouvernement à tout mettre en oeuvre pour répondre aux aspirations du peuple suivant son programme.

S’agissant du Registre des Appareils Mobiles (RAM), Clément Kanku parle d’un vol organisé et appelle à sa suppression.

« Autour de la question liée à la taxe RAM perçue sur le téléphone portable, je joins ma voix à celle de toute la population pour exiger le retrait pur et simple de cette taxe illégale. C’est inadmissible qu’on continue à voler notre population. Avec l’Union sacrée c’est le ventre d’abord ou le peuple d’abord ? » a déploré cet ancien vice-gouverneur de l’ex province du Kasaï Occidental.

Pour rappel, le RAM a été institué par le gouvernement Congolais dans le but, notamment de lutter contre la contrefaçon des appareils qui a un impact non seulement sur la dégradation d’état de santé de la population, la sécurité du pays et des données personnelles des utilisateurs, mais aussi sur l’économie. Il permet aussi d’identifier les téléphones mobiles au pays en vue de les retrouver en cas de vol.

Récemment, le RAM a annoncé la réduction des frais mensuels. D’ici la fin de ce mois de septembre, ces frais passeront de 1.17 unités à 0.70 pour les téléphones du type 3G et 4G,  pour les téléphones du type 2G la procédure de paiement est suspendue par le gouvernement.

Par ailleurs, le cycle de paiement annuel passera de 6 mois à 10 mois.