RDC : controverse autour de l’organisation de la table ronde sur la gratuité de l’enseignement à Kinshasa

Convoquée pour le 12 août par le gouvernement congolais , la table ronde sur la gratuité de l’éducation de base n’est pas effective.

Aucune communication n’est parvenue aux délégués de provinces et toutes les parties prenantes à cette première table ronde après la promesse du président de la République Félix-Antoine Tshisekedi.

Jacques Tshimbalanga coordonnateur de la coalition nation de l’éducation pour tous , une structure qui regroupe les enseignants, les syndicats des enseignants, les associations des parents d’élèves, les ONG œuvrant le domaine de l’éducation dénonce la légèreté du gouvernement.

« Depuis 2006 les dirigeants ne vont que d’accumuler les raisons pour qu’il ait une grogne sociale dans le secteur de l’enseignement, la société civile est déterminée à barrer la route à ces pratiques, les décisions importantes doivent sortir cette fois-ci de ces assises qui doivent se tenir avant la rentrée scolaire de cette année » a dit Jacques Tshimbalanga.

Le coordonnateur de la CONEPS dénonce l’attitude du gouvernement qui est entrain de traîner les pas dans l’effectivité de la gratuité de l’enseignement de base.

 » Nous pensons que très vite le gouvernement va se ressaisir et convoquer effectivement ces assises pour qu’elles se tiennent normalement de manière que nous puissions aller de l’avant avec les syndicats des enseignants » souhaite Jacques Tshimbalanga.

Rappelons que le président de la République démocratique du Congo a promis pour cette année scolaire la gratuite de l’enseignement en RDC.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.