RDC-Entérinement de Denis Kadima à la CENI : Fayulu, Katumbi, FCC de Kabila et G13 de Sesanga appellent la population à barrer la route à « ce forcing »

L’entérinement des membres de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), par l’Assemblée nationale est rejeté catégoriquement ce samedi 16 octobre 2021 par plusieurs personnalités politiques et plateformes dont le Front Commun pour le Congo (FCC) de l’ex président Joseph Kabila, Ensemble pour la République de Moïse Katumbi, Ecide de Martin Fayulu et le G13 de Delly Sesanga.

Ces leaders politiques se sont exprimés d’une manière dispersée par l’entremise de leurs députés nationaux au sortir de la plénière à l’Assemblée nationale.

Dans une déclaration lue ce samedi 16 octobre 2021 par Félix Kabange Numbi, la famille politique de Joseph appelle par exemple la population à se prendre en charge pour barrer la route à cet entérinement.

« Nous invitons le peuple congolais à se prendre en charge, car si c’est dans ce climat que se dérouleront les élections de 2023, nous pouvons y mettre une croix », a déclaré Félix Kabange Numbi.

Et d’alerter :

« Ça, c’est la pensée unique qui continue. Nous ne pouvons pas comprendre que dans une séance plénière qu’on ait identifié 145 députés et qu’on tienne une séance d’entérinement du bureau de la CENI. Nous avons été attaqués et ça, c’est très grave. On a laissé entrer ces hommes armés à l’intérieur de l’hémicycle et qui ont touché même sur l’intégrité physique des députés du FCC. Nous disons non! ».

Signalons que sur 15 membres que doit avoir le nouveau bureau de la CENI, seul 13 ont été entérinés par la chambre basse du parlement de la République démocratique du Congo en attendant la désignation des candidats de l’opposition.

Abed Masiri