RDC-EPST : La Banque mondiale décaisse 185 millions USD en faveur du gouvernement pour soutenir l’enseignement , annonce le directeur chef de service ai de la DGC

La Banque mondiale a approuvé un décaissement d’un montant total de 185 millions USD afin d’améliorer le capital humain dans le secteur éducationnel en République Démocratique du Congo (RDC).

Dans un communiqué publié ce mardi 21 juin 2021 à Kinshasa, la Direction de Gestion de Communication (DGC) à l’enseignement primaire, secondaire et technique précise que ce décaissement au titre de remboursement d’appui budgétaire direct rentre dans le cadre du projet pour l’équité et le renforcement du système éducatif (PERSE).

« Ceci montre sans doute que le changement de conduite implémenté par Son Excellence Monsieur le ministre au SECOPE a donné des résultats » déclare Waz Wany Mwanza Jeanjeff , chef de service ai de la direction de gestion de la communication à l’EPST.

Selon la même source, cette opération intervient dans le cadre des accords signés par le gouvernement de la RDC et la Banque Mondiale , ce après l’ouverture d’un audit de paie au SECOPE sous le contrôle de deux cabinets internationaux.

Signalons que le projet pour l’équité et le renforcement du système éducatif (PERSE) qui vise à améliorer l’accès à l’enseignement primaire dans 10 provinces et à renforcer les systèmes éducatifs de base. Les provinces sélectionnées sont le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, l’Ituri, la Lomami, le Kasai, le Kasai Central, le Kasai Oriental, le Kwilu, le Kongo Central et Kinshasa.