RDC-EPST : La première Édition du Test national de sélection et orientation scolaire et professionnelle lancée à Lubumbashi par Tony Mwaba

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Tony Mwaba Kazadi a lancé ce jeudi 14 juillet 2024, la première édition du Test National de Sélection et Orientation Scolaire prévu par la Loi-cadre sur l’Enseignement, réservé aux élèves de la 8ème année.

Ce, en présence du Gouverneur du Haut-Katanga Jacques Kyabula, de la Secrétaire Général à l’EPST, de quelques membres du syndicat des enseignants ainsi que du Conseiller Spécial du Chef de l’État en charge de changement des mentalités.

Pendant deux jours, les élèves de 8ème année de l’enseignement de base conformément à la loi cadre de l’enseignement national, prendront part aux épreuves du Test national de sélection et d’orientation scolaire et professionnelle (Tenassosp). Pour la tenue de la toute première Edition lancée à partir de Lubumbashi au Lycée Twendelee, commune de Lubumbashi, ville du même nom dans la Province du Haut-Katanga, par le professeur Tony Mwaba, 1.330.286 candidats dont 601.568 filles et 728.718 garçons participent sur toute l’étendue du territoire national.

Ce test qui va gérer ainsi le flux des élèves à la sortie de la 8ème année, n’est en réalité qu’une évaluation du niveau de connaissances scolaires permettant de détecter les aptitudes psychologiques avant l’orientation des finalistes de l’éducation de base vers leurs vraies filières aux humanités ou cycle court professionnel.

Le Ministre Tony Mwaba a martelé sa détermination à assurer «à notre système éducatif une gestion de proximité qui permet de palper du doigt les réalités du terrain et de résoudre, chaque fois dont besoin, les problèmes qui bloquent le bon fonctionnement de nos entités scolaires».

Aux participants de ces épreuves à qui le ministre a souhaité bonne chance : «inutile donc de tenter de lorgner sur la copie de votre voisin ou de solliciter son secours étant donné que c’est chacun de vous dans ce qu’il est et dans ce qu’il a de spécifique que la République voudrait aider à embrasser une filière des humanités ou cycle court professionnel en adéquation avec ses aptitudes et ses aspirations».

Touché par la considération et l’honneur fait à leur province à ce jour du lancement du Tenassosp, le Directeur provincial de la province éducationnelle du Haut-Katanga a salué à sa juste valeur le combat du Ministre Tony Mwaba contre les antivaleurs et s’est adapté facilement à la Vision du Chef de l’État sur la gratuité de l’enseignement primaire.

Avec la cellule de communication EPST