RDC : Ivan Ilunga appelle les jeunes à ne pas se faire manipuler par Fayulu, Muzito et Shadary

Le président du Rassemblement pour la Souveraineté et la Démocratie (RSD) , Ivan Ilunga a déploré le comportement de certains jeunes qui acceptent d’accompagner moyennant quelques billets de banque, les personnes déterminées et engagées à détruire leur avenir et bloquer le processus électoral en marche au pays .

Ivan Ilunga l’a dit ce mardi 11 janvier 2022 dans son entretien avec la presse de la capitale de la République Démocratique du Congo.

« C’est avec regret que j’ai constaté que la jeunesse d’une manière générale, est en train d’oublier son objectif principal (…) Aujourd’hui, je constate que notre jeunesse est en train d’accompagner les gens déterminés, engagés à détruire leur avenir moyennant des billets verts, quelque chose que nous, nous ne pouvons pas accepter. Fayulu, Muzito, Shadary et consorts ne sont pas des gens à suivre et ne sont pas des modèles. La priorité des congolais c’est d’aller aux élections en 2023 avec le bureau de Denis Kadima. Notre parti RSD qui est derrière l’actuelle CENI prévient les jeunes », a déploré Ivan Ilunga

Dans la foulée, le numéro 01 de ce parti proche de l’Union Sacrée a fustigé l’attitude de certains jeunes qui se laissent manipuler au nom d’une certaine appartenance ethnique.

« Le chef de l’État est très engagé dans sa politique de faire la promotion de de la jeunesse, et de lutter contre les antivaleurs dont la corruption. Ne cédons pas à un quelconque appel de manifestation dans la rue . Notre place est dans le bureau » a t-il martèlé

C’est ainsi que Ivan Ilunga a appelé les jeunes de son parti en particulier, à prêcher par l’exemple en faisant la différence pour l’avenir du pays. Pour faire mieux entendre sa voix , il a également annoncé une matinée politique en fin de ce mois de janvier .

Par ailleurs, il a exhorté la jeunesse congolaise à la prise de conscience pour éviter que la République Démocratique du Congo ne puisse sombrer dans le chaos tel que souhaite les ennemis de la nation .

Reportage de RTNC