RDC : Kabund aux députés de l’union sacrée « le RAM est géré par la présidence et non par le ministre Kibassa. Il est un innocent »

Les députés de l’Union Sacrée se sont retrouvés le lundi 11 octobre 2021 tard dans la soirée à l’Hôtel du Fleuve à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

L’interpellation du ministre Augustin Kibassa à l’Assemblée nationale au sujet du dossier de Registre des Appareils Mobiles (RAM) était au centre de leur discussion.

Selon Jeune Afrique qui a mis la main sur l’audio , le modérateur du jour Jean-Marc Kabund a pris la défense de la taxe RAM pour expliquer à ses collègues députés que le ministre Kibassa est un innocent dans cette affaire.

« Le RAM est géré par la présidence et non par le ministre Augustin Kibassa. C’est un innocent » a dit le vice-président de l’Assemblée nationale cité par Jeune Afrique.

La même source indique que le premier ministre a appelé les députés de l’union sacrée à ne pas laisser tomber le ministre des PT-NTIC du gouvernement.

Toutefois, aucun compromis n’a été trouvé et les participants ont décidé d’aller au bout jusqu’à la fin de leur procédure.

Le dossier RAM a mis en ébullition l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Plusieurs députés sont unanimes qu’il faut supprimer cette taxe qui, selon eux , appauvrit davantage la population.

A la dernière plénière, le ministre Kibassa s’est même dit « choqué » parce que les élus l’ont qualifié tout au long de la plénière « d’escroc, de voleur ».

Depuis cette plénière, le bureau de l’Assemblée nationale n’a pas toujours aligné la question à l’ordre du jour pour permettre au Ministre des PTNTIC de revenir pour répondre aux préoccupations de la représentation nationale.

Abed Masiri