RDC : Kabuya taxe Jean-Claude Katende d’un Katumbiste après avoir lancé sa vidéo qui appelle les militants de l’UDPS « à prendre des armes » pour protéger Tshisekedi 

Category: Politique 214

En République Démocratique du Congo , le Secrétaire général intérimaire de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Augustin Kabuya a réagi ce dimanche 25 juillet 2021 à une vidéo publiée par Jean-Claude Katende, président de l’asadho après la comdamnation de Jacky Ndala l’un des proches de Moïse Katumbi pour la désobéissance civile .

Selon lui , ses propos sont dénaturés pour nuire à sa personnalité par les pro Katumbi.

« Personnellement quand j’ai vu ce genre de vidéo faire le tour du monde, j’ai rigolé. Je me suis dit que c’est l’œuvre de nos amis Katumbistes. C’est très méchants et malhonnête même. Souvenez-vous quand nous étions dans la coalition FCC-CACH, nous avions connu beaucoup de zones de turbulences. Monsieur Shadary a menacé de paralyser le régime. Et quelques jours après, j’avais tenu une matinée politique. Si vous regardez bien, la vidéo en question c’est lors d’une matinée politique. C’est au cours de cette matinée que j’avais dénoncé la démarche du FCC où il était dans la logique de sensibiliser, conscientiser certains dirigeants africains pour leur venir en aide afin de renverser le régime. J’avais dénoncé en citant les noms des personnes qui avaient entrepris la démarche en leur promettant, si vous pensez que vous allez renverser le régime, détrompez-vous et l’UDPS sera disposé à sensibiliser ses militants d’intégrer l’armée et de porter les armes. C’était dans ce contexte là. Mais aujourd’hui, comme les gens sont malhonnêtes, je déplore le comportement de Jean-Claude Katende. Je comprends que Katumbi achète tout. Il a acheté les partis politiques, il a acheté les ONGs. Puisqu’aujourd’hui, il n’y a rien de bon qui peut sortir de l’asadho »,a déclaré Augustin Kabuya .

Et de réaffirmer :

« Je vous dis aujourd’hui s’il y a des menaces contre le régime, nous on ne va pas rester bras croisés. Nous avons souffert pendant 37 ans. Savez-vous combien de morts nous avons enregistré ? ».

En effet, le président de l’Association africaine pour le droit de l’homme (Asadho), Jean-Claude Katende avait publié l’extrait d’une vidéo d’une matinée politique du Secrétaire de l’UDPS qui affirmait que la jeunesse du parti va prendre les armes pour défendre les institutions.

En rappel, la diffusion de cette vidéo est intervenue après la condamnation du président de la jeunesse du Parti de Moïse Katumbi pour incitation à la désobéissance aux lois ».

Plusieurs défenseurs des droits de l’homme ont haussé le ton pour dénoncer « une justice à double vitesse » sous Félix Tshisekedi pendant que ses proches et collaborateurs qui tiennent des propos déplacés ne sont pas inquiètés malgré leurs prises de positions.

Abed Masiri 

Related Articles