RDC : La CENI prolonge de 25 jours l’opération de l’enrôlement des électeurs dans la première aire opérationnelle

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) prolonge de 25 jours l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs dans la première aire opérationnelle comprend les provinces de l’Equateur, Kinshasa, Kongo-Central, Kwango, Kwilu, Nord-Ubangi, Sud-Ubangi, Mongala, Mai-Ndombe et Tshuapa.

C’est l’annonce faite par le rapporteur du bureau de la centrale électorale, Patricia Nseya, ce dimanche 22 janvier 2023, sur les antennes de la Télévision Nationale Congolaise (RTNC).

« Après débat et délibération par la plénière de la CENI, il a été décidé une prolongation de 25 jours pour permettre aux Congolais en droit de voter de se faire enrôler”, a-t-elle déclaré.

A l’en croire, cette décision se justifie par le faible taux des enrôlés enregistrés depuis le début de cette opération. La CENI indique que sur les 18.694.542 électeurs attendus, 7.910.679 ont déjà obtenu leurs nouvelles cartes, soit 37,9%.

Elle encourage la population à continuer à se faire enrôler jusqu’a ce que le dernier compatriote en droit de voter ait sa nouvelle carte.

Parlant de l’observation électorale, la CENI déplore l’absence des observateurs et témoins des partis et regroupements politiques dans au moins 75% des centres d’inscription.

Elle rappelle à ces derniers de se rattraper dans le reste des aires opérationnelles, conformément aux procédures d’accréditation des témoins et observateurs.

La CENI a saisi cette occasion pour annoncer le début de l’enrôlement des électeurs ce mercredi 25 janvier 2023 dans l’aire opérationnelle 2 qui comprend 9 provinces, à savoir Haut Katanga, Haut Lomami, Kasaï, Kasaï Central, Kasaï Oriental, Lomami, Lualaba, Sankuru et Tanganyika ainsi que dans les 3 pays étrangers notamment l’Afrique du Sud, la France et la Belgique.