RDC : Le dossier « Matata Ponyo » cloue Dieudonné Kaluba à la Cour Constitutionnelle, Félix Tshisekedi veut son remplacement immédiat

En République Démocratique du Congo, le tirage au sort aura lieu ce mardi 10 mai à la Cour Constitutionnelle.

Selon l’esprit d’un communiqué du greffier de la Haute Cour, il aura pour objet le remplacement de trois juges de cette haute juridiction, conformément aux textes en vigueur.

Un juge sera remplacé dans chaque groupe de trois parmi les magistrats désignés par le Président de la République, ceux désignés par les deux chambres du Parlement réunies en Congrès et ceux désignés par le Conseil Supérieur de la Magistrature.

Cependant, le magazine Africain d’infos Jeune Afrique rapporte dans ses colonnes que le président congolais a demandé la nomination d’un nouveau président de la Cour constitutionnelle, rouage essentiel du prochain processus électoral. Un remaniement inattendu, selon ce média.

A en croire plusieurs sources relayées par Jeune Afrique au sein de la plus haute juridiction, et de l’entourage du chef de l’État, ce dernier a demandé le remplacement de Dieudonné Kaluba. « Si le président en vient à prendre une telle décision, c’est que la confiance a été rompue».

D’autres raisons avancées sont notamment le traitement léger de «l’affaire Matata » par Dieudonné Kaluba à la Haute Cour.