RDC : « Le pays doit organiser son quatrième cycle électoral en 2023, conformément à la constitution» insiste la cheffe de la Monusco

Category: Société 240

Au conseil de sécurité de l’ONU du mardi 30 mars 2021 , la Représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en RDC, Bintou Keita est revenu sur la nécessité d’organiser les élections en 2023.

« Le pays doit organiser son quatrième cycle électoral en 2023, conformément à la constitution.Les élections de 2023 représentent une nouvelle étape critique dans le processus de transition démocratique, de consolidation institutionnelle et de stabilisation du pays » a dit Bintu Keita.

Dans son exposé, la nouvelle cheffe de la Monusco a souligné à toutes les parties prenantes congolaises la nécessité d’agir dans le cadre de la Constitution du pays et d’organiser les élections en temps opportun et de manière et inclusive, en respectant le calendrier électoral.

« J’attends l’installation du nouveau gouvernement pour soutenir des réformes indispensables. Une dynamique pour le changement peut être construite » a t-elle martelé .

Selon Bintu Keita, le prochain gouvernement doit focaliser ses énergies notamment sur la réforme de l’armée et de la police ; la prise en main de la protection des civils ; le désarmement, la démobilisation et la réintégration des combattants ; le renforcement de la justice, notamment transitionnelle ; et le début des préparatifs des élections de 2023.

Related Articles