RDC : « Le problème de l’insécurité dans la région des Grands Lacs s’appelle le Rwanda » (Félix Tshisekedi) 

« Le problème de l’insécurité dans la région des Grands Lacs, s’appelle le Rwanda ». C’est ce qu’a affirmé le président de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi, lors d’un échange au forum économique ( annual meeting 2023), tenu ce mardi 17 janvier 2023 à Davos, en Suisse.

Dans son intervention, le président Félix Tshisekedi a répondu à une journaliste rwandaise, sur l’insécurité dans l’Est de la RDC et plus précisément sur les accusations contre le Rwanda et sur son soutien au M23″, renseigne une vidéo publiée par la presse présidentielle.

«Donc je suis désolé madame, le problème aujourd’hui de l’ insécurité dans la région des Grands Lacs s’appelle le Rwanda. Si vous êtes Rwandaise madame, vous devez savoir qu’il y a eu, au mois de novembre dernier, une discussion qui a abouti à la définition d’une feuille de route pour sortir la RDC de cette crise. Cette réunion a eu lieu en Angola à Luanda et en présence de tous les pays, surtout les présidents de deux pays concernés. C’est à dire le Rwanda et la République Démocratique du Congo. Il a été convenu, comme je dis une feuille de route qui décrétait un cessez- le- feu et le retrait immédiat du groupe de M23 soutenu par le Rwanda », a dit Félix Tshisekedi ‘.

Et au président de la RDC d’ajouter : « Le 25 novembre , ce départ devait commencer et le 15 janvier, c’est-à-dire 2 jours, on devait constater effectivement, l’acheminement de ce processus. Figurez – vous madame, que le M23 , groupe terroriste soutenu par le Rwanda est toujours dans certaines localités qu’ il avait prises à la RDC. Malgré les pressions internationales, ce groupe maintien sa position. Il fait semblant de se mouvoir mais il se redéploie d’ une certaine manière dans ces localité ».

Le chef de l’État congolais a rappelé la vision qu’il a tenu à imprimer, dès son accession à la magistrature suprême, celle de bâtir un bon climat de collaboration entre la RDC et ses neufs voisins, gage du développement des partenariats solides pour le développement.

«Si nous nous avions tous la même philosophie ,celle que j’avais quand j’ai accédé à la tête du pays , celle d’aller vers tous nos voisins, puisque nous en avons 9, et de leur proposer des projets de développement qui vont faire du bien à nos économies respectives, faire du bien à nos populations, on en serait pas là. Et j’avais invité chacun de 9 voisins que nous avons, à nous investir tous pour aller vers les échanges économiques, commerciaux et autres qui allaient amener la paix et garantir de la stabilité de la région».

Rappelons que la RDC fait actuellement face à une énième guerre d’agression lui importée par le Rwanda qui soutient les rebelles du mouvement terroriste M23.