RDC : Le sénateur Denis Kambayi pressenti à la 2ème vice-présidence de la CENI dans le quota « PPRD opposition » , alerte son entourage

Selon les informations en notre possession, le bureau de la chambre basse du parlement s’apprête à vider dans les prochaines heures la question liée à la désignation des membres du bureau de la Commission Électorale Nationale Indépendante après l’entérinement ce vendredi 16 octobre 2021 de Denis Kadima et son équipe par l’Assemblée nationale.

Trois postes qui reviennent à l’opposition, demeurent vacants et n’ont pas été concernés par cette première journée. Il s’agit de la 2ème vice-présidence, la questure et la questure adjointe.

A en croire le Secrétaire Général de la Synergie des Notables et Associations du Grand Kasaï (SYNAGK) , le sénateur Denis Kambayi Cimbumbu est pressenti comme vice-président à la centrale électorale.

« De manière consensuelle, le sénateur Denis Kambayi est pressenti 2ème vice-président » déclare Francis Kwamba sur ses comptes virtuels.

La même alerte est lancée par Albert Tshiaba , ancien président de la jeunesse de l’ASBL Grand Kasaï Fondation dont Denis Kambayi est fondateur et président en exercice.

« Denis Kambayi est du PPRD. Il occupera ce poste de la deuxième vice-présidence dans le quota opposition. La jurisprudence d’hier avec Jean-Pierre Kalamba de l’UDPS nous rattrape » dit-il

Denis Kambayi a été ministre des sports sous Joseph Kabila avant de s’illustrer, à l’époque, par son élection à la tête du Kasaï Central.

Ressortissant de l’espace Grand Kasaï, il a la réputation d’un rigoureux, un homme des dossiers et pondéré dans la gestion de la chose publique.

Cet enseignant de l’UNIKIN est considéré comme un élément clé dans le renversement de la majorité parlementaire en faveur de l’Union sacrée de Félix Tshisekedi au Sénat après la destitution du bureau Thambwe Mwamba.

Signalons que sur 15 membres que doit avoir le nouveau bureau de la CENI, seul 13 ont été entérinés par la chambre basse du parlement de la République démocratique du Congo en attendant la désignation des candidats de l’opposition.

Abed Masiri