RDC : l’Union Européenne insiste sur l’organisation des élections en 2023

Category: Politique 237

La fête de l’Europe a été célébrée le dimanche 9 mai 2021 à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

A cette occasion , Jean-Marc Châtaigner, ambassadeur de l’Union européenne en poste à Kinshasa, est revenu sur la nécessité de l’organisation des élections dans le délai constitutionnel en 2023.

« Nous voulons la préparation et l’organisation des prochaines élections que, tous, nous voulons libres, inclusives, transparentes et impartiales, respectant l’échéance constitutionnelle de 2023, avec l’inscription et l’adoption au calendrier parlementaire de cette année des réformes attendues de la Commission électorale nationale indépendante et de la loi électorale » a t-il dit

Jean-Marc Châtaigner a également rappelé l’engagement de l’UE pour soutenir la RDC dans ses efforts pour consolider son processus démocratique, garantir l’Etat de droit et faire respecter les droits humains dans toutes leurs dimensions, y compris l’égalité entre les femmes et les hommes.

« A vos côtés aussi pour renforcer l’action d’une justice indépendante pouvant s’appuyer sur des forces de l’ordre respectées et respectueuses de la population. On dit des institutions qu’elles sont le produit de la sagesse accumulée des générations passées. Or, partout dans le monde, à un degré ou un autre, les institutions peinent à s’adapter aux changements si rapides de notre environnement naturel, humain et politique commun », a t-il martelé.

Dernièrement, le chef de l’État a confirmé la tenue des élections en 2023.

« Il y aura élection, je n’accepterai pas de glissement », a dit Tshisekedi.

Toute fois, il a insisté sur l’identification des Congolais pour savoir qui est congolais et qui ne l’est pas.

Abed Masiri

Related Articles