RDC : Pourquoi « le faux et usurpateur chef coutumier Kasuyi pond des mensonges contre Alex Kande ? (Tribune de Michel Tshiyoyo, juge des journalistes)

Après la publication de ma tribune du 03 mars 2022 intitulée « le chef coutumier Kasuyi dénonce une campagne de diabolisation contre Stéphane Mudandi de CREC7 et met en garde l’ancien gouverneur Alex KANDE » dans les colonnes de certains médias, il me revient d’apporter certains éclaircissements précis sur certains éléments utilisés à dessein pour présenter et mettre en exergue des faits qui n’en sont pas, celà après d’autres informations supplémentaires regroupées par ma propre plume.

En effet, il sied de relever que celui qui s’était présenté dans ledit article comme étant chef coutumier de Dimbelenge dans le Kasaï central juste pour faire le sensationnel, n’est pas du tout revêtu de cette qualité.

D’après mes enquêtes approfondies au ministère en charge des affaires coutumières, il s’agit tout simplement d’une usurpation de pouvoir car le nom de Kasuyi ne se retrouve nulle part sur les listes des chefs coutumiers consultées au secrétariat général.

Les mêmes témoignages m’ont été donnés par plusieurs chefs coutumiers de Dimbelenge contactés à cet effet pour plus d’éclaircage.

« Nous ne connaissons pas un de nôtre portant ce nom de Kasuyi » ont-ils confié

Il est important de préciser que ma tribune du mars 2022 issue de la déclaration de ce faux chef coutumier ne renferme visiblement aucune vérité de loin ou de près.

Il est aujourd’hui établi qu’il n’y a aucun lien entre Alex Kande et le projet Cilejelu ni moins Crec7 auquel se réfère le soi disant chef Kasuyi.

Les enquêtes ne permettent pas non plus de situer à quel moment précis et dans quelles circonstances Alex Kande s’est exprimé sur ce projet. L’opinion a réellement compris que pour des raisons inavouées, ceux qui ont mijoté leur coup voulaient tout simplement semer trouble dans l’esprit de la population centre-Kasaienne avec des extrapolations tendancieuses.

Michel Tshiyoyo, professionnel des médias et juge des journalistes