RDC-Présidentielle 2023 : Delly Sesanga appelle la population à sanctionner Felix Tshisekedi « pour son bilan négatif »

Le weekend dernier était sans repos pour le Président du parti de l’opposition Envol, Delly Sesanga.

Au cours d’un meeting à Kinshasa, cet élu national a dénoncé le retour de la dictature et de mégestion de la chose publique par le pouvoir en place.

Pour lui, la population congolaise avait chassé le régime de Joseph Kabila pour les mêmes pratiques que le régime Tshisekedi est en train de faire aujourd’hui.

« En 2018 nous étions contents que Kabila soit parti, est-ce que nous nous sommes battus pour le départ de Kabila pour refaire les erreurs du régime Kabila ? C’est pourquoi les habitudes que nous avons décrié avec le régime Kabila, nous sommes en train de le revivre, c’est pourquoi nous exprimons opposition face à cela. Ils arrêtent les gens pour le vol, quelques jours après toutes les personnes condamnées et impliquées dans les détournements sont acquittées », a déclaré Delly Sessanga.

Pour faire changer les choses et exiger des élections crédibles et transparentes en 2023, le Député national Delly Sessanga a demandé à la population de se tenir prête pour le mot d’ordre qui sera donné pour des grandes actions de terrain.

« Je vous demande d’être fort pour défendre notre pays, notre constitution et les lois de la république. Nous demandons à tous les congolais où ils sont, nous allons nous ressembler avec les autres forces politiques et sociales acquises au changement pour faire des manifestations publiques. Quand nous allons donner un mot d’ordre pour des manifestations pacifiques, comme le prévoit notre constitution pour exiger des élections libres, démocratiques et transparentes, il faut répondre présent. La souffrance est grande, vous voulez que la république demeure dans les rétrocommissions ? Vous voulez qu’on nous prennent nos unités à travers le RAM? Vous voulez qu’un groupe des gens demeure au pouvoir par défis? N’ayez pas peur, j’attends que les congolais ont beaucoup peur, ce pays n’est pas un bien familiale, mais plutôt pour tous les congolais, c’est pourquoi dans les prochaines manifestations, je veux votre participation active »,a-t-il martelé.

Il sied de rappeler que Delly Sesanga est membre du Groupe des 13 Personnalités (G13) qui a apporté l’Initiative de la proposition de la loi électorale actuellement en examen à l’Assemblée nationale. Après le débat général boycotté par l’opposition qui accuse la majorité (l’Union Sacrée) d’avoir vidé ladite proposition de sa substance pour des élections crédibles, le Bureau de l’Assemblée nationale a accordé un délai de 10 jours à la commission PAJ pour examen approfondi.