RDC : Sama Lukonde se dit déterminé à lutter contre le terrorisme

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, s’est montré « très intéressé et déterminé à mener un combat acharné contre le terrorisme ».

Le chef de la délégation du Centre Africain d’Etudes et de Recherche sur le Terrorisme (CAERT), le colonel Christian Emmanuel Mouaya Pouyi, l’a rapporté lundi 22 novembre, à l’issue de l’échange qu’il a eu avec le chef de gouvernement congolais à Kinshasa.

Sama Lukonde et la délégation du CAERT ont échangé sur des questions liées au renforcement des moyens de lutte contre le terrorisme, notamment la Loi antiterroriste et la stratégie nationale de lutte contre ce fléau qui endeuille des communautés à travers divers pays du continent dont la République démocratique du Congo.

« Nous avons été très impressionné par la disponibilité du Chef du gouvernement de pouvoir renforcer les moyens de lutte contre le terrorisme en République démocratique du Congo. Nous avons notamment parlé de la Loi antiterroriste et de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre le terrorisme ainsi que le Plan d’action qui sont en cours d’adoption », a déclaré le colonel Mouaya.

Il a indiqué que Sama Lukonde leur a donné des assurances sur son engagement à tout mettre en œuvre pour que les provinces qui sont affectées par les activités de terrorisme ne puissent plus en souffrir dans les prochaines années.

« Cette détermination m’a profondément marqué et m’a rassuré que tout sera mis en œuvre pour que ces provinces retrouvent la stabilité et la paix », a indiqué le colonel Mouaya Pouyi.

Selon ces experts du CAERT, les provinces prioritaires concernant la lutte contre ce fléau sont notamment le Nord-Kivu, l’Ituri, le Maniema et le Tanganyika.