RDC : Un informaticien des rebelles « ADF » aux arrêts à Isiro

Des arrestations des présumés ADF et leurs alliés se multiplient dans l’Est de la République démocratique du Congo depuis l’instauration de l’état siège par le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Ce lundi 28 février 2022, les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont annoncé l’arrestation d’un « grand informaticien » du mouvement terroriste d’Allied democratic forces (ADF) à Isiro (Haut-Uélé).

A en croire le Capitaine Anthony Mualushayi qui livre l’information à la presse, le numéro de cet informaticien de nationalité congolaise a été identifié dans l’explosion d’une bombe artisanale à Oïcha (Beni) en date du 05 février dernier.

«Monsieur Muthatindwa Moïse, grand informaticien et combattant au sein du mouvement terroriste ADF/MTM a été arrêté hier (dimanche, Ndlr) par les services de sécurité à Isiro. Après vérification, son numéro a été identifié dans l’explosion d’une bombe artisanale le 05 février dernier, dans la Cité d’Oïcha, en territoire de Beni. Son exploitation est en cours», rapporte le Capitaine Anthony Mualushayi.

Selon la même source, ce résultat est le fruit de la bonne collaboration et la mobilisation de toute la population en cette période où les armées Congolaise et Ougandaise ont mutualisé les efforts contre ces assaillants au Nord-Kivu et en Ituri.