Rwanda: Paul Kagame annonce qu’il compte quitter le pouvoir en « 2044 »

Le président du Rwanda Paul Kagame, au pouvoir depuis 22 ans, a ouvert la porte à une candidature lors de la prochaine élection présidentielle de 2024, dans une interview à la chaîne France 24 diffusée vendredi.

« J’envisage de me présenter pour 20 ans de plus, je n’ai aucun problème avec cela », a déclaré Paul Kagame, interrogé sur son éventuelle candidature en 2024.

« Les élections sont l’occasion pour les gens de choisir », a-t-il ajouté.

Avec cette affirmation, tout porte à croire que Paul Kagame compte quitter le pouvoir en 2044.

Homme fort du pays depuis le génocide de 1994, président depuis 2000, Paul Kagame a fait modifier la Constitution en 2015, ce qui lui permet théoriquement de rester au pouvoir jusqu’en 2034. Lors du dernier scrutin, en 2017, Paul Kagame, 64 ans aujourd’hui, avait été réélu pour sept ans avec près de 99% des voix. Paul Kagame n’avait que 36 ans en 1994 quand, à la tête du Front patriotique rwandais (FPR), il chassa hors du pays les extrémistes hutu responsables d’un génocide ayant fait au moins 800.000 morts, selon l’Onu, essentiellement au sein de la minorité tutsi. Il a acquis une figure de père de la Nation aussi respecté que craint au Rwanda et sur le reste du continent africain. À l’extérieur, des critiques le dépeignent plutôt en despote éclairé.