Suspension du SG de l’EPST en RDC : Jean Tshisekedi met en garde « les individus » qui s’attaquent au ministre Tony Mwaba

Category: Education 148

Curieux de la polémique autour de la suspension du secrétaire général de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) , Jean Tshisekedi a largement critiqué la démarche de Jean-Marie Mangobe et sa bande tendant à ternir l’image du ministre Tony Mwaba dans la masse .

Le coordonnateur de l’ASBL SATM a profité ce samedi 22 mai 2021 de son émission télévisée avec le journaliste Joseph Kayembe, pour durcir le ton alors que ce « secteur éducatif » se trouve une nouvelle fois confrontée à d’importantes tensions.

« Monsieur Mangobe, doit savoir respecter l’excellence ; il est suspendu dans le strict respect des normes ; il n’y a rien de haine, et d’acharnement contre lui ; qu’il ne vilipende pas l’excellence Tony MWABA en lui faisant passer pour un haineux ou un rancunier ; c’est un nouveau vent qui souffle avec impétuosité dans ce ministère ; il n’y aura pas des personnes intouchables, à partir du moment où ils ont des contentieux judiciaires; qu’il n’ignore pas que ce jeu auquel il se livre aujourd’hui, est pour nous considéré comme une pièce théâtrale montée dans leurs officines occultes pour distraire l’opinion publique; » a dit Jean Tshisekedi .

Et de marteler :

«Les détracteurs du ministre doivent savoir lire les signes du temps ; si tu as mal fait, on doit te demander des explications; si on te suspend, tu dois présenter tes moyens de défense. Mais, au lieu qu’il se prépare à présenter ses moyens de défense, il s’agite, et se lance dans une mauvaise campagne. L’opinion publique doit maintenant comprendre que, quand la volonté de bien faire est manifeste, les ennemis du changement vont s’agiter »

Contexte

Tout est parti de la demande du ministre Tony Mwaba au secrétaire général Jean Marie Mangobe, des explications sur la gestion des fonds publics alloués à la production des certificats de fin d’études des élèves des écoles primaires. Il avait déclaré avoir constaté que depuis trois ans le trésor public finance la production desdits certificats qui « ne sont ni produits ni livrés aux élèves finalistes ». Dans ses réponses en date du 7 mai, M. Mangobe s’était lavé de toute soupçon dans les dossiers financiers tout éclairant la lanterne en ce qui concerne la production des certificats de fin d’études pour les élèves finalistes du primaire. Jean Marie Mangobe avait juré de « n’avoir été associé ni de près ni de loin dans les opérations ayant conduit auxdits paiements initiés et signées en procédure d’urgence par le ministre de l’EPST ».

En dépit de ces éléments de réponse, le ministre Tony Mwaba avait décidé de le suspendre pour « faute administrative lourde ». Pour M. Mwaba les arguments présentés par le SG sur la gestion des fonds alloués à la production des certificats de fin d’études des élèves des écoles primaires « sont non seulement superficiels mais encore et surtout injustifiés ».

D’où le SG suspendu , a saisi le premier ministre pour dénoncer la haine et l’acharnement contre sa personne par le successeur de Willy Bakonga .

Christine Nepa Nepa, Directrice-chef de service de l’éducation à la vie courante de l’EPST a été nommée aussitôt secrétaire générale intérimaire.

Abed Masiri

Related Articles